Ravageurs et Maladies

 LA TAVELURE: Cette maladie est certainement la plus redoutée dans les vergers de pommiers biologiques. Les Contaminations commencent dès le stade C-C3 (mars). En arbo bio, les traitements sont uniquements préventifs et réalisés avec des produits de contact comme le cuivre, etc.

 

                               LA CLOQUE du Pêcher: Cette maladie provoque la déformation et la décoloration des organes attaqués. Il existe une variation de sensibilité importante entre les variétés. C'est entre le stade C et D (bouton rose) qu'il faut être le plus vigilent. Les Bouillies Bordelaise  et Nantaise donnent de bons résultats.

 

 LE PUCERON CENDRE: Parmi les nombreuses espèces de pucerons qui s'attaquent au pommier, c'est le plus dangereux, avec le puceron lanigère. Les premières colonies se forment dès le mois d'avril et les dégâts ne tardent pas à apparaître. Toutes les variétés de pommiers n'ont pas la même sensibilité au puceron cendré: Goldrush, Florina, Juliet....

 

LA FERTILISATION: Le travail permanent du sol est fortement déconseillé en Agriculture Biologique, car il réduit la biodiversité, diminue à long terme l'activité biologique du sol et favorise les chloroses. Pour éviter cela, l'apport d'engrais verts et de compost contribueront à un meilleur équilibre de vos sols tout en nourrissant vos arbres. Ci-Contre du trèfle blanc riche en matière azotée.

 

 LA CUEILLETTE: Pour tout arboriculteur, la cueillette de ses fruits est une période très importante. Cette dernière demande beaucoup de soin et une bonne organisation pour assurer la qualité et le rendement. Pour cela et pour ne pas se tromper sur la bonne date de cueillette certains paramètres ne sont pas à négliger: Test Amidon pour la maturité, Test au réfractomètre pour le sucre, et Test de fermeté pour certaines espèces fruitières (Poires).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site